Répond à vos questions de communication

Facebook meurt t-il ?Parmi toutes les questions posées au fil des Workshops Réseaux sociaux et des conférences, une se distingue particulièrement au sujet de Facebook. D’abord parce qu’elle est quasiment systématique et ensuite parce que le plus souvent, c’est une affirmation plus qu’une question.

Facebook serait un réseau en chute libre, quand vous ne l’enterrez pas purement et simplement 😉 Je vous propose de creuser un peu le sujet. Alors, Facebook meurt t-il ?

“Facebook n’est plus le réseau social numéro 1 ?”

Entre nous, je vous trouve un peu expéditifs quand on parle d’un réseau social qui a soufflé ses 14 bougies en 2018, s’est offert Instagram, Whatsapp, Oculus et compte en 2018, la bagatelle de 2,2 milliards actifs par mois dans le monde. Soit 13% de plus que l’année dernière. Soit 29% de la population mondiale. A titre de comparaison, les utilisateurs Instagram se comptent pour le moment en millions, pas en milliards. Facebook reste le réseau social n°1 dans 129 pays et malgré les scandales, son nombre d’utilisateurs progresse toujours. Vous conviendrez que pour des morts-vivants, ils se maintiennent pas mal !

Et en France me direz-vous ?
. 22 millions d’utilisateurs actifs au quotidien et 38 millions mensuels
. Soit 67% des internautes français actifs sur le réseau

“Les jeunes ont quitté le réseau en masse ?”

. La 1ère catégorie d’utilisateurs sont les 25-34 ans,
. Suivie par les 18-24 ans et ce dans le monde comme en France.

“Il ne se passe plus rien sur Facebook ?”

Le taux d’engagement est en moyenne en France de 4,95%. Ca fait quand même pas mal de likes, partages et commentaires. Au-delà des murs et des pages, l’usage évolue et Facebook peut s’appuyer sur le développement de sa messagerie, Messenger comptant désormais 1,3 milliards d’utilisateurs actifs par mois.

“T’as qu’à voir, moi déjà : j’y passe 2 fois moins de temps qu’avant !”

Quotidiennement, les français consacrent 1 minute de moins qu’avant au réseau. C’est moins, mais on est loin de la cata. D’ailleurs, les allemands eux se connectent désormais 4 minutes de plus. Un paramètre à suivre, bien sûr.

Rassurés ? 😉

Facebook est sans doute un réseau très imparfait. Mais il a encore de sérieuses opportunités à proposer aux marques en quête de notoriété et de trafic.

Ca pourrait vous intéresser aussi : Qu’attendre de Facebook en 2019 ?

Sources : Facebook, le Blog du modérateur, We are social et Digimind

 

De nouvelles réponses sont publiées ? Vous êtes informé !

 

Nous garderons vos coordonnées strictement pour nous, promis juré craché.

Merci, plus qu'une petite validation, vous aller recevoir un email de confirmation d'ici quelques minutes